La baisse des subventions européennes et gouvernementales ont eu pour impact la moindre livraison de denrées alimentaires par la Banque Alimentaire Paris Ile de France dès mi 2014 entrainant un déficit du Carrefour des Solidarités de près de 27.000€ sur l’année 2014.

En 2015, des mesures conservatoires ont dû être mises en place :
– augmentation de la contribution financière des familles bénéficiaires, passée de 10% à 15%
– strict contrôle des quantités remises.

Les familles bénéficiaires ont accepté ces nouvelles mesures considérant qu’il était de leur intérêt de maintenir la viabilité de l’épicerie sociale.
Elles ont été complétées par une recherche systématique de la diminution des coûts notamment par la livraison en grandes quantités de certaines denrées, ce qui rend impératif l’agrandissement des locaux.

De nombreuses activités parallèles ont procuré des recettes supplémentaires.

Ce sont 422 familles qui ont bénéficié des services de l’épicerie du Carrefour des Solidarités en 2015 soit l’équivalent de 2014. Il a été noté, en moyenne, une baisse des revenus des familles qui s’y soCdSconcert20151121nt présentées.

L’année 2015 s’est clôturée par un solde positif de plus de 16.000 € dont 7827 € du concert solidaire qui s’est tenu à Limours.

“Ensemble, gardons l’esprit solidaire”