Aide à l’insertion 2022

Le Carrefour des Solidarités est aussi acteur dans le domaine de l’insertion au travers de 2 axes principaux :

1) L’aide à l’insertion pour les familles bénéficiaires, au travers d’ activités assurées par des bénévoles :

  • Cours de Français

En 2022, deux bénévoles ont enseigné le Français à 10 personnes parmi les familles bénéficiaires et salariés en emploi-aidé, en adaptant leur enseignement aux besoins : apprendre à parler, lire, écrire. Ces personnes, des femmes en majorité, souhaitent trouver un travail et ont besoin de mieux maîtriser notre langue.

  • Aide aux démarches administratives

Depuis 2020, nous ne disposons plus d’écrivaine publique.

Une aide est néanmoins assurée ponctuellement par des membres de l’association auprès de familles bénéficiaires pour des démarches administratives (exemples :  accompagner à résoudre une situation de blocage administratif, constituer un dossier pour obtenir une pension de réversion, rédiger un CV, trouver un avocat pour contexte difficile et bien sûr écouter ces personnes en difficultés.)

2) L’aide à l’emploi par des stages ou emplois aidés :

Depuis 2006, 19 personnes dans la fourchette d’âge de 20 à 60 ans ont retrouvé du travail après un passage en emplois aidés au Carrefour des Solidarités.
Ces personnes ont pu suivre un cycle de formation en ce qui concerne le perfectionnement dans la maîtrise de la langue française, la manutention/logistique stock, l’apprentissage de l’utilisation d’outils informatiques, ou  dans la gestion administrative. Ces quelques mois ou années passés dans ce milieu associatif leur ont permis de prendre conscience de leurs possibilités, de reprendre confiance en eux et de pouvoir prétendre à un emploi dans la société actuelle.

Sur 2022 l’association comptait 4 postes salariés, dont 3 en contrats uniques d’insertion (CUI) pour postes de magasinier pour aider au stock, à la manutention des meubles braderie ou à l’entretien des locaux et un renfort administratif pendant le congé maternité de l’assistante de direction.

Le poste d’assistante de direction est assuré par un contrat à durée indéterminée (CDI) : Depuis 2005, le poste initialement de secrétariat était couvert par des contrats aidés. Avec le temps, les activités et les responsabilités de ce poste se sont étoffées, un rôle important au contact des familles bénéficiaires, des bénévoles et des partenaires. En 2005, il s’est avéré nécessaire de pérenniser ce poste afin de capitaliser sur les compétences acquises par la personne précédemment en emploi tremplin et permettre ainsi une meilleure qualité de service, d’accueil et de suivi des familles au sein de l’association.
Depuis fin 2011, l’aide financière accordée par le contrat emploi-tremplin s’est achevée. C’est le seul poste en CDI car ce type de contrat entraîne pour l’association une charge financière plus importante à équilibrer.

L’association accueille également chaque année des stagiaires:  en 2022, nous avons pu accueillir 1 stagiaire.

Cette activité d’insertion est reconnue dans la région, nous recevons plus de demandes que de possibilité d’accueil.